Dernière mise à jour le 18 novembre 2015 par Dr Cécile Loï

Une étude présentée à la Réunion annuelle de l’American Academy of Neurology (Philadelphie), menée par des chercheurs de la Mayo Clinic, montre que plus d’une fois sur dix, la maladie d’ Alzheimer se présente sous une forme atypique, non associée à une perte de mémoire.

La maladie d’ Alzheimer est généralement associée à la perte de mémoire, due à des altérations de l’hippocampe, la zone du cerveau impliquée dans la mémoire. Or, en examinant 1 821 cerveaux de patients malades, les auteurs ont constaté que l’hippocampe n’est pas affecté dans 11% des cas. Il s’agirait donc d’une nouvelle forme de la maladie d’ Alzheimer, qui aurait la particularité d’épargner l’hippocampe.

Les chercheurs estiment que sur les 5,2 millions d’Américains atteints de la maladie l’Alzheimer, plus de 600 000 seraient atteints de cette forme atypique. Cette variante toucherait majoritairement des hommes, à un âge beaucoup plus jeune que la forme classique et se manifesterait par des troubles du comportement (explosion de colère, grossièreté, familiarité excessive), un sentiment de perdre le contrôle de soi, des troubles visuels en l’absence de problème oculaire, des troubles du langage en l’absence de déficit auditif ou de la parole.

Rappelons que la maladie résulte de deux lésions au niveau du cerveau :

• L’apparition et l’accumulation anormale de la protéine Tau au niveau des neurones;
• L’accumulation extracellulaire de peptides Aß formant des plaques amyloïdes.

Ces deux protéines sont autant impliquées dans cette nouvelle variante que dans les formes classiques, mais avec une sur-expression de leurs quantités dans les régions corticales stratégiques par rapport à l’hippocampe. Chez ces patients, la protéine tau finit donc par détruire les neurones des régions cérébrales impliquées dans le comportement, le mouvement, la reconnaissance, la parole et la vision. Ainsi les protéines ß-amyloïdes et tau restent les biomarqueurs à rechercher pour diagnostiquer la maladie avec précision.

Source: Atypical Form of Alzheimer’s Disease May be Present in a More Widespread Number of Patients, Mayo Clinic Says. Mayo Clinic et American Academy of Neurology via AAAS.