Dernière mise à jour le 18 novembre 2015 par Dr Cécile Loï

 

L’enquête menée par l’ONG Oxfam en 2014, indique que la France arriverait en deuxième position du classement alimentaire sur 125 pays. C’est aux Pays-bas que l’on mangerait le mieux et « généralement à sa faim ». Quatre critères ont été pris en compte par Oxfam:

La quantité, mesurée par le taux de sous alimentation et par l’insuffisance pondérale chez les enfants selon les pays

L’accessibilité financière, mesurée par le coût de la nourriture et par les moyens des populations pour s’acheter à manger

La qualité des denrées alimentaires, mesurée par la diversité alimentaire ainsi que l’accès à l’eau potable

L’hygiène alimentaire, qui prend en compte le diabète et l’obésité

Selon l’enquête, « une personne sur huit se couche chaque soir le ventre vide alors même que la production agricole mondiale pourrait suffire à nourrir toute l’humanité ». Ainsi le monde n’arrive pas à faire en sorte que l’ensemble de la population puisse se nourrir sainement.

Sur le critère de prix, l’Iran, le Tchad et la Guinée font partie des pays où l’alimentation coûte le plus cher. L’Islande proposerait la meilleure diversité alimentaire. En revanche, elle souffrirait de forts taux d’obésité et de diabète.

Ces maladies sont très présentes dans les pays riches tels que les Etats-Unis, le Mexique ou encore le Koweït

Source: La situation alimentaire dans le monde. Dans quels pays mange-t-on le mieux et le moins bien ? Oxfam. 2014 Janvier.