Dernière mise à jour le 18 novembre 2015 par Dr Cécile Loï

Des chercheurs de la Mayo Clinic ont analysé les résultats de 11 études de cohortes représentant 600 000 personnes. Ils ont constaté chez les personnes ayant un IMC normal, qu’un tour de taille trop élevé diminuait l’espérance de vie de 3 à 5 ans après 40 ans. En effet les hommes ayant un tour de taille supérieur ou égal à 109 centimètres, intensifiaient de 50 % leur risque de mortalité précoce. De même, les femmes avec un tour de taille supérieur ou égal à 94 cm augmentaient leur risque de mortalité précoce de 80%. De plus, ce risque s’accroît de manière linéaire tous les 5 cm de circonférence supplémentaires. Les auteurs concluent que l’IMC n’est pas une mesure assez précise pour diagnostiquer les risques de décès prématuré lié à l’obésité parce que « cette mesure ne fait pas la différence entre la masse maigre et la masse grasse et n’informe pas sur la localisation de la masse grasse ». En effet, la masse grasse intra abdominale est celle la plus délétère car elle est associée à un risque accru de diabète et de maladies cardiaques. Pour votre santé, évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé

Source: Cerhan JR, Moore SC, Jacobs EJ et al. A pooled analysis of waist circumference and mortality in 650,000 adults. Mayo Clinic proc. Mars 2014.89(3):335-45