Dernière mise à jour le 7 mai 2014 par Dr Cécile Loï

Quel est le rôle du chrome ?


 

Le chrome contribue au maintien d’un taux normal de glucose sanguin et contribue au métabolisme normal des macronutriments tels que les lipides, les protéines et les glucides.

Après l’ingestion d’un repas contenant des glucides (sucres), la quantité de glucose (sucre simple) dans le sang, appelée aussi glycémie, va augmenter. Le glucose est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme : c’est le principale « carburant ». Si notre organisme a besoin de plus d’énergie que celle apportée par le glucose dans le sang, il va puiser dans une « réserve » se trouvant dans le foie : le glucose y est stocké sous forme de glycogène.

La glycémie est mesurée par une prise de sang effectuée à jeun. Elle doit être normalement comprise entre 0,70 et 1,10 g de glucose/L de sang. En dessous, on parle d’hypoglycémie (sueurs, tremblements, palpitations, trouble brutal du comportement pouvant aller jusqu’à la perte de connaissance) : le cerveau est en danger parce qu’il n’y a plus assez de carburant.
Au dessus, on parle d’hyperglycémie conduisant au diabète. Notre organisme a donc mis en place des mécanismes complexes de régulation de la glycémie faisant intervenir plusieurs hormones dont :

– le glucagon pour faire augmenter la glycémie
– l’insuline pour faire baisser la glycémie (figure 1)

Ces hormones sont elles-mêmes finement régulées. Par exemple, le chrome augmente l’efficacité de l’insuline (1). En son absence, la quantité d’insuline nécessaire pour faire baisser la glycémie sera plus élevée. Or, une trop grande quantité d’insuline dans le sang favorise le stockage des graisses et peut également entrainer une résistance à l’insuline, c’est-à-dire une perte d’efficacité, ce qui, à terme, peut mener au diabète.

Figure 1 : Régulation de la glycémie par l’insuline

 


Références :

1. Anderson, R.A.  Chromium nutrition in the elderly.  In:  Handbook of Nutrition in the Aged, ed. R.R. Watson, Chapter 22, CRC Press, Boca Raton, FL , 1993.

 

 

 

 

 


Le Chrome et le vieillissement ?

En savoir plus »