Dernière mise à jour le 8 septembre 2015 par Dr Cécile Loï

Les troubles de la marche


 

Les troubles de la marche et de l’équilibre sont particulièrement fréquents chez les personnes âgées. Ils sont liés au vieillissement des effecteurs de la marche et de l’équilibre associés à certaines maladies et à leurs traitements.

L’impact de ces troubles est double. D’une part, ils sont directement liés à la perte d’autonomie : un trouble important de la marche peut mettre partiellement ou totalement en jeu l’autonomie de la personne âgée pour l’exécution des gestes de la vie quotidienne.

D’autre part, ces troubles sont à l’origine des chutes dont on connait les conséquences quelles peuvent avoir sur la qualité de vie des personnes âgées (lire « Les chutes »).

Chez la personne âgée, les troubles de la marche et de l’équilibre se traduisent le plus souvent par :

Un raccourcissement du pas qui, de fait, ralentit la vitesse de marche « confortable » ;

Une modification de certaines parties du mouvement : pieds plus écartés et moins levés, réduction du balancement des membres supérieurs

• Une trajectoire plus aléatoire, moins régulière

• Un temps plus long en appui sur les deux pieds

• Un raccourcissement de la durée de passage du pied

• Une perte des fonctionnalités responsables de l’équilibre

• Le processus de traitement de l’information dit processus cognitif sont moins performants

• Réduction de la force musculaire avec une diminution du nombre de fibres musculaire

Différentes causes peuvent être à l’origine de troubles de la marche chez la personne âgée : causes motrices, neuronales, musculaires…

Les causes motrices en rapport avec des affections ostéoarticulaires :

• Rhumatismes (arthrose de la hanche ou du genou en particulier)

• Séquelles à la suite de chutes

• Troubles statiques du rachis, du pied en particulier

• Maladies inflammatoires et arthrites

Les causes centrales secondaires à des affections neuronales :

• Affection vasculaire cérébrales

• Démence sénile

• Atteinte du cervelet…

Les causes musculaires au premier rang duquel se trouve la sarcopénie (autrement appelée la dystrophie musculaire liée à l’âge).

Il faut également citer des causes diverses tel que les maladies chroniques pouvant altérer les capacités physiques, les maladies endocriniennes, phychiatriques, les médicaments sédatifs et les troubles visuels…

 



La Citrulline un acide aminé exclusif dont l’action ciblée est brevetée.

» Citrulline