Dernière mise à jour le 3 mai 2016 par Dr Cécile Loï

Citrulline : augmente la masse musculaire des personnes âgées


 

Cette étude a été présentée lors des Journées Francophones de Nutrition à Marseille en décembre 2015.

L’âge est associé à une perte progressive de masse musculaire et de fonction musculaire. Ce phénomène est accéléré en présence d’une dénutrition. L’objectif de cette étude était d’évaluer chez des personnes âgées dénutries chez qui l’anabolisme protéique était diminué, l’efficacité de la citrulline à stimuler la synthèse protéique musculaire et ainsi à augmenter la masse musculaire.

Méthodes : Cette étude multicentrique randomisée prospective a inclus 29 patients âgées dénutris hospitalisés en service de soins et réadaptation. Ces patients étaient répartis en 2 groupes et ont reçu pendant 21 jours soit 10 grammes de citrulline (groupe Cit : c’est la quantité de citrulline présente dans 2 sticks de ProteoCIT) soit un mélange d’acides aminés non essentiels apportant la même quantité d’azote que la citrulline (groupe NEAA). Leur composition corporelle a été évaluée par DEXA au début et à la fin de l’étude : masse maigre au niveau corps entier (LM), masse musculaire squelettique appendiculaire (ASMM) et masse grasse (FM)

Résultats :

La masse maigre au niveau corps entier et la masse musculaire squelettique appendiculaire ont augmenté de manière significative entre le début et la fin de l’étude uniquement chez les patients du groupe citrulline. De plus, chez les femmes, il est également observé une diminution de masse grasse.

Conclusion : Cette étude clinique est la première à montrer qu’une complémentation nutritionnelle en citrulline est efficace pour augmenter la masse musculaire de personnes âgées dénutries.

 

Publication scientifique: Bouillanne O. et al. Effects of citrulline (CIT) oral supplementation during 21 days on body composition in malnourisshed elderly patients. Clinical Nutrition 2015 vol 34, suppl 1.

Autres études sur la citrulline

 

ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopénie ou de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.

» ProteoCIT