Dernière mise à jour le 9 octobre 2015 par Dr Cécile Loï

Citrulline : permet de corriger les effets du vieillissement sur la composition corporelle


 

Introduction : le vieillissement se caractérise par de profondes modifications de la composition corporelle (diminution de la masse maigre et augmentation de la masse grasse). Le but de cette étude est d’évaluer la capacité d’un apport chronique de citrulline (CIT) à modifier la composition corporelle chez le rat âgé sain.

Matériel et méthodes : trente neuf rats Sprague Dawley âgés de 20 mois ont été randomisés en 2 groupes et ont été nourris pendant 12 semaines soit avec un régime enrichi en citrulline (1g/kg/j, n=19) soit avec un régime standard isoazoté enrichi en acides aminés non essentiels (n=20). A l’euthanasie, les animaux ont été pesés ; la masse maigre (muscles et carcasse), la masse grasse intra-abdominale et la masse grasse cutanée ont été déterminées. Les muscles de la patte arrière ont été prélevés pour déterminer leur contenu protéique. Les données ont été analysées par un test t.

Résultats : la mortalité sur les 12 semaines a été de 20% dans le groupe AANE (4/20) et nulle dans le groupe citrulline. Le poids corporel n’était pas modifié (CIT : 630±13 g vs AANE : 658±15 g, NS), mais l’apport en citrulline a augmenté le poids des muscles glycolytiques (tibialis p=0.04 et plantaris p=0.02) mais pas oxydatif (soleus, NS). Par ailleurs, la citrulline a également augmenté le contenu protéique musculaire (tibialis :CIT : 195±4 vs AANE 183±5 mg/g p=0.04). L’apport de citrulline s’accompagne également d’une modification de la composition corporelle : diminution de la masse grasse cutanée (CIT : 24.7±0.5 vs AANE : 28.6±0.7 % du poids corporel, p=0.002), diminution de la masse grasse intra-abdominale (CIT: 3.6±0.2% vs AANE : 5.1±0.3 %, p=0.0001) et augmentation de la masse maigre (CIT : 54.8±0.6 vs AANE : 50.2±0.8 %, p<0.0001).

 

Conclusion : cette étude démontre l’innocuité d’un apport prolongé de L-citrulline. Par ailleurs, nous montrons qu’un apport chronique de L-citrulline augmente la masse maigre tout en diminuant la masse grasse. Ce travail, à notre connaissance, est le 1er qui montre qu’une manipulation nutritionnelle peut modifier durablement la composition corporelle chez le rat âgé sain.

Publication scientifique: Long-term effect of critrulline supplementation in healthy aged rats: effect on body composition, C. Moinard, S. Le Plénier, C. Carchy, L. Cynober, A. Raynaud-Simon. Clinical Nutrition 2009; 4 Supplements 2: 12-2.

Autres études sur la L-citrulline

ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopénie ou de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.

» ProteoCIT