Dernière mise à jour le 8 septembre 2015 par Dr Cécile Loï

Sarcopénie (autrement appelée la dystrophie musculaire liée à l’âge) : comment la diagnostiquer ?


Le diagnostic de la sarcopénie repose sur l’évaluation de:

• La masse musculaire

• La force musculaire

• La performance physique

Vous êtes un professionnel? Demandez dès maintenant les outils de CITRAGE pour diagnostiquer la sarcopénie chez vos patients.


Algorithme de dépistage proposé par l’EWGSOP

Le groupe de travail européen sur la sarcopénie des populations âgées (European Working Group on Sarcopenia in Older People) a établi une méthode de diagnostic intégrant les trois paramètres de sa définition, à savoir la masse musculaire, la force musculaire et la performance physique, dans le but de fournir un outil utilisable en pratique clinique et en routine1.

1. Cruz-Jentoft AJ, Baeyens JP, Bauer JM, Boirie Y, Cederholm T, Landi F, et al. Sarcopenia: European Consensus on Definition and Diagnosis Report of the European Working Group on Sarcopenia in Older People. Age Ageing. 7 janv 2010;39(4):412‑423.


Quels outils d’évaluation pour les médecins généralistes?

Chez un sujet âgé, la performance physique peut être évaluée par la vitesse de marche sur 4 mètres (dans un couloir par exemple), avec un simple chronomètre. Si celle-ci est supérieure à 0,8 m/s, afin de rejeter toute suspicion de sarcopénie, il est préférable de mesurer la force de préhension avec un dynamomètre ;

Vous n’en possédez pas ? Alors évaluez directement la masse musculaire, par bio-impédancemétrie ou par des mesures anthropométriques.

En effet, en déterminant la circonférence musculaire brachiale et le pli cutané tricipital, vous pourrez aisément déterminer l’indice de masse musculaire de votre patient.

D’autres tests peuvent également évaluer la performance physique comme le SPPB (vitesse de marche, lever de chaise et test d’équilibre) et le Get-up-and-go.


Les outils de CITRAGE

Vous ne possédez pas de dynamomètre?

Alors évaluez directement la masse musculaire par bio-impédancemétrie ou par des mesures anthropométriques. En effet, en déterminant la circonférence musculaire brachiale et le pli cutané tricipital, vous pourrez aisément, grâce à notre outil que nous mettons gratuitement à votre disposition en cliquant ici dépister la sarcopénie chez vos patients.


Le SPPB (Short Physical Performance Battery)

L’ensemble de ces tests permet d’évaluer l’équilibre, la marche, la force et l’endurance en examinant les capacités de l’individu à se tenir debout les pieds côte à côte, en décalé et l’un devant l’autre, à effectuer une marche sur 4 mètres et à se lever et s’asseoir 5 fois d’affilée2. Chaque épreuve permet d’obtenir un score de performance. L’addition des scores de tous les tests permet d’obtenir un score de performance globale. Un score inférieur à 8 est indicateur de risque de sarcopénie3.

Résultats:

• SPPB 0-6 Faible performance

• SPPB 7-9 Performances intermédiaires

• SPPB 10-12 Haute performance

2. Guralnik JM, Seeman TE, Tinetti ME, Nevitt MC, Berkman LF. « Validation and use of performance measures of functioning in a non-disabled older population: MacArthur studies of successful aging » Aging (Milano) 1994 déc;6(6):410-9.

3. Guralnik JM, Ferrucci L, Pieper CF, Leveille SG, Markides KS, Ostir GV, et al. « Lower extremity function and subsequent disability: consistency across studies, predictive models, and value of gait speed alone compared with the short physical performance battery » J. Gerontol. A Biol. Sci. Med. Sci. 2000 avr;55(4):M221-231.


Test « Get up and go »: évaluation de la mobilité

C’est le test le plus simple en consultation et probablement le plus fiable pour évaluer la mobilité.4

Etape 1 : Le sujet assis sur une chaise à accoudoirs doit se lever (de préférence sans s’aider des bras)

Etape 2 : Le sujet doit marcher sur 3 mètres devant lui

Etape 3 : Le sujet doit retourner vers la chaise et s’asseoir

Le test doit être chronométré. Le score obtenu est donné par le temps en secondes

4.Mathias et al.Arch Phys Me Rehabil. 1986


Dossier scientifique : La sarcopénie n’est plus une fatalité! Définition, dépistage et traitement

TAGS : sarcopénie, outils, algorithme de dépistage, SPPB, Get up and go, indice de masse musculaire, traitement, proteoCIT, citrulline, senior, muscle, stratégies nutritionnelles innovantes, CITRAGE, nutrition.

Dossier scientifique :la sarcopénie n’est plus une fatalité! Définition, dépistage et traitement

télécharger en pdf

(1183 K0)


Que faire contre la sarcopénie

Le traitement de la sarcopénie comprend une récupération de la masse, de la force et la fonction musculaire passant par une intervention nutritionnelle et une activité physique régulière et adaptée au patient.

En savoir plus »


 

 

 

 

 

 

 

ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopénie ou de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.

» ProteoCIT