Dernière mise à jour le 7 octobre 2020 par Dr Cécile Loï

Les mécanismes d’action de la citrulline


 

Une équipe internationale a récemment publié les mécanismes d’action de la citrulline citrulline sous la forme de 2 schémas assez simples.

Les mécanismes d’action de la citrulline : action vasculaire

La figure ci-dessus montre que sans apport de citrulline, l’arginine provenant de l’alimentation est massivement captée par le foie pour ses besoins uréogéniques : en produisant de l’urée, le foie détoxifie l’organisme de l’excédent d’azote. Quand la citrulline est apportée, elle génère de l’arginine et cette arginine n’est pas captée par le foie. Elle va stimuler la NO synthase pour synthétiser du monoxyde d’azote, vasodilatateur, qui permettra d’apporter une plus grande quantité d’oxygène à l’ensemble de l’organisme et notamment aux muscles. Cette synthèse de NO ne peut pas être excessive dans ce cas bien particulier car il existe un rétrocontrôle pour éviter que cette voie métabolique ne s’emballe.

Les mécanismes d’action de la citrulline : action musculaire

Sur le plan musculaire, la citrulline agit sur plusieurs niveau. D’une part, en stimulant les mitochondries musculaires par une meilleure oxygénation (voir ci-dessus ses effets vasculaires). D’autre part, en stimulant directement les enzymes de la synthèse protéique musculaire. Ainsi, l’ensemble de ces actions permettront une augmentation de la masse, de la force et de la fonction musculaires.

 

Publication scientifique: Figueroa et al. L-Citrulline Supports Vascular and Muscular Benefits of Exercise Training in Older Adults. Exerc Sport Sci Rev. 2020:48(3):133-139.

Autres études sur la citrulline

 

ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopénie ou de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.

» ProteoCIT