Dernière mise à jour le 26 août 2019 par Dr Cécile Loï

Citrulline, associée à l’activité physique : augmente la force musculaire et la vitesse de marche des seniors ayant une obésité sarcopénique


 

L’âge est associé à une perte progressive de masse musculaire et de fonction musculaire pouvant aboutir à une sarcopénie. L’obésité sarcopénique, correspondant à la coexistence d’une obésité et d’une sarcopénie, touche 8 à 11% de la population et induit une perte d’autonomie encore plus rapidement que la sarcopénie seule ou l’obésité seule. Il est donc nécessaire de lutter contre l’obésité sarcopénique pour permettre un vieillissement en bonne santé. La citrulline, d’une part, et l’activité physique, d’autre part, ont bien montré leur intérêt pour améliorer les paramètres musculaires chez les seniors. L’objectif de cette étude était d’évaluer si la combinaison de ces 2 stratégies (la citrulline, associée à un entrainement physique) était plus efficace pour améliorer la santé des seniors de plus de 60 ans présentant une obésité sarcopénique.

Méthodes : Cette étude randomisée en double aveugle a inclus au total 98 patients de plus de 60 ans consentants, parmi lesquels 56 patients étaient obèses et sarcopéniques. La présente étude a porté uniquement sur ces patients obèses et sarcopéniques. Les patients étaient tous soumis pendant 3 mois à un entrainement physique (3 séances hebdomadaires de 30 min de vélo elliptique) et étaient répartis en 2 groupes : 26 ont reçu 10 grammes de citrulline (2 sticks de ProteoCIT) et 30 ont reçu un placebo. Leur composition corporelle a été évaluée par DEXA au début et à la fin de l’étude, ainsi que la vitesse de marche (par le test du timed up and go) et la force musculaire des membres supérieurs (force de préhension, par un dynamomètre).

Résultats :

La force musculaire des membres supérieurs n’a augmenté de manière statistiquement significative que chez les patients ayant associé l’entrainement physique et la consommation de citrulline. Pour ce qui est de la fonction musculaire évaluée par la vitesse de marche, elle a été améliorée dans les 2 groupes avec cependant une amélioration plus marquée dans le groupe ayant associé entrainement physique et consommation de citrulline

Conclusion : Les auteurs de cette étude clinique concluent que la combinaison de l’activité physique à la consommation de citrulline est une stratégie intéressante pour retarder ou prévenir la perte d’autonomie des seniors obèses et sarcopéniques.

 

Publication scientifique: Buckinx et al. Effect of High-Intensity Interval Training Combined with L-Citrulline Supplementation on Functional Capacities and Muscle Function in Dynapenic-Obese Older Adults. Journal of Clinical Medicine 2018, 7:561-574.

Autres études sur la citrulline

 

ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopénie ou de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.

» ProteoCIT