Des réponses à vos questions

  • Concernant la citrulline

Qu’est-ce que la citrulline ?

La L-citrulline (C6H13N3O3) est un acide α-aminé non protéique.

D’où vient la citrulline ?

La citrulline a été extraite pour la première fois il y a plus de 70 ans à partir de jus de pastèque, Citrullus vulgaris, d’où elle tient son nom. Aujourd’hui elle est toujours extraite de ce fruit mais elle peut aussi être obtenue de façon industrielle à partir d’arginine, un autre acide aminé, ou d’amidon de maïs.

Comment agit la citrulline ?

La citrulline stimule la synthèse protéique en agissant à la fois directement sur le muscle et comme précurseur d’arginine, un acide aminé semi-essentiel participant à la synthèse protéique.

Plus précisément, la citrulline stimule la synthèse protéique musculaire via une activation directe de 4E-BP1 de la voie mTOR. Des études mécanistiques sont actuellement en cours afin de préciser le mécanisme précis d’activation.

La citrulline augmente la synthèse protéique musculaire, celle-ci a-t-elle également
un effet sur la force musculaire ?

Oui. Sur un modèle de rat âgé dénutri, une complémentation orale en citrulline permet d’augmenter la force musculaire de 37 %. Ceci est déjà une première indication importante car le rat est un très bon modèle pour l’étude du métabolisme protéique car il se comporte comme l’Homme. Les résultats du 2ème PHRC, dont le principal critère de jugement est la force musculaire, apporteront également des précisions complémentaires.

La citrulline est-elle sans risque ?

Les études s’intéressant à des supplémentations en citrulline réalisées chez l’Homme et chez le rat et supervisées par le Laboratoire de la Biologie de la Nutrition de l’Université Paris Descartes n’ont montré aucun effet indésirable.

Peut-on utiliser la citrulline chez les insuffisants rénaux ?

Toutes les études réalisées tant chez l’Homme que chez l’animal n’ont montré aucune toxicité
rénale de la citrulline. Chez l’insuffisant rénal, il convient de tenir compte de la quantité d’azote
apportée. Toutefois, sans étude réalisée spécifiquement sur cette population, l’utilisation de la
citrulline doit être réalisée sous contrôle médical.

Obésité sarcopénique et utilisation de la citrulline

Une étude expérimentale chez le rat âgé montre qu’une complémentation à long terme en citrulline permet de corriger les effets du vieillissement sur la composition corporelle puisque l’augmentation de 8 % de la masse maigre est associée à une diminution de la masse grasse cutanée (-14%) et intra-abdominale (-42%). L’utilisation de la citrulline dans la prise en charge globale de l’obésité est donc tout à fait envisageable pour préserver le capital musculaire. Nous avons d’ailleurs déposé un dossier de demande de financement pour un PHRC dans lequel des patients ayant subi une chirurgie bariatrique consommeront 10 g de citrulline par jour pendant 6 mois pour voir si cette complémentation permettra de préserver le capital musculaire après une telle opération.

Personnes atteintes de myopathie : la citrulline peut-elle avoir un effet chez ces patients ? Etes-vous en relation avec des associations de malades ?

La fonte musculaire liée à l’âge et conduisant à la sarcopénie est un processus physiologique alors que les myopathies sont d’origine génétique ou neurologique. Il n’est donc pas possible d’extrapoler les résultats présentés aux populations des myopathes. Pour répondre à la question ″Est-ce que la citrulline peut avoir un effet chez ces patients ? ″, il faudrait réaliser des études dans cette population.

  • Concernant le complément alimentaire MyoCIT®

Qu’est ce qu’un complément alimentaire ?

Selon la définition officielle (Directive 2002/46/CE), « les compléments alimentaires sont des denrées alimentaires dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et qui constituent une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique seuls ou combinés, commercialisés sous forme de doses [gélules, pastilles, comprimés, pilules, poudre, ampoule] destinées à être prises en unités mesurées de faible quantité ».

A quel moment de la journée dois je prendre MyoCIT® ?

Il est recommandé de prendre MyoCIT® au moment du déjeuner.

Combien de cures doit-on suivre pour une réelle efficacité ?

l’idéal serait un minimum de 2 cures par an, et d’un minimum de 21 jours.

Ce produit présente-t-il des effets secondaires ?

il a été testé chez l’Homme, à des doses 4 à 5 fois plus importantes que la quantité contenue dans une dosette de MyoCit® et aucun effet secondaire n’a été constaté.

Doit-on associer MyoCIT® avec un régime alimentaire particulier ?

non, MyoCit® doit être intégré dans le cadre d’une alimentation diversifiée respectant les recommandations du Pnns, et il est important de bien veiller à avoir un apport en protéines suffisant.

Est-ce qu’une cure de MyoCIT® pendant 21 jours peut me permettre de retrouver tout ou une partie de ma masse musculaire perdue à la suite de traitements radiothérapiques et chimiothérapiques?

Tout d’abord, il est important de rappeler que MyoCIT® est un complément alimentaire, qui vient donc en complément de l’alimentation et qui ne peut en aucun cas se substituer à votre traitement (et à ne pas confondre avec le médicament MYOCET, un antinéoplasique). Effectivement, MyoCIT® est destiné à préserver son capital musculaire, plus exactement de la fonte musculaire liée à l’âge.

Une cure de 21 jours suffira-t-elle pour vous permettre de retrouver tout ou une partie de votre masse musculaire?

Vu que vous êtes traité par radio- et chimiothérapie, il est difficile de répondre à cette question. Ce qui est sûr, c’est que le principe actif contenu dans MyoCIT®, à savoir la L-citrulline, de qualité pharmaceutique, agit directement sur le muscle et augmente la synthèse des protéines musculaires chez les personnes saines . Il a également été montré la très bonne tolérance de ce produit et son innocuité (= pas d’effet secondaire). A priori, il n’y a pas de contre indication à ce que vous preniez MyoCIT®, qui pourrait vous aider à récupérer, ou à moins perdre, votre masse musculaire. Cependant, le meilleur conseil que je puisse vous donner, est d’en parler avec votre médecin.

  • Concernant l’aliment diététique destiné à des fins médicales spéciales ProteoCIT®

Qu’est ce qu’un Aliment Diététique Destiné à des Fins Médicales Spéciales (ADDFMS)

Par définition, les Aliments Diététiques Destinés à des Fins Médicales Spéciales (ADDFMS) correspondent à une catégorie de Denrées Alimentaires Destinées à une Alimentation Particulière (DADAP) qui sont spécialement traitées ou formulées pour répondre aux besoins nutritionnels des patients. Ces aliments ne peuvent être utilisés que sous contrôle médical. Ils sont destinés à constituer l’alimentation exclusive ou partielle des patients dont les capacités d’absorption, de digestion, d’assimilation, de métabolisation ou d’excrétion des aliments ordinaires sont perturbées ou dont l’état de santé détermine d’autres besoins nutritionnels particuliers qui ne peuvent être satisfaits par une modification du régime alimentaire.

Pendant combien de temps est-il conseillé de prendre ProteoCIT® ?

Il est recommandé de prendre ProteoCIT® jusqu’à amélioration significative de l’état nutritionnel ou récupération du poids.

  • Concernant les différents modes de livraison

Colis Eco

La livraison est gratuite. Vous recevrez votre colis dans les 4 à 10 jours ouvrés après avoir passé commande si vous réglez par carte bancaire ou après réception de votre chèque.

Colissimo

Tarif: 2,90 €. Vous recevrez votre colis dans les 24 à 48 heures jours ouvrés après avoir passé commande si vous réglez par carte bancaire ou après réception de votre chèque.

Nos produitsProduit à base de Citrulline Citrage Produit description