Dernière mise à jour le 26 août 2019 par Dr Cécile Loï

L’association citrulline + entrainement physique est plus efficace chez les seniors consommant moins de 1 g/kg/j de protéines


 

Malgré le fait que l’activité physique soit reconnue comme la meilleure stratégie pour lutter contre le vieillissement musculaire, au moins 60 % des seniors sont sédentaires. Une des raisons évoquées est le manque de temps… C’est pourquoi un entrainement physique de forte intensité pratiqué en sessions de courte durée (30 min) représente une stratégie intéressante. Il a récemment été montré par l’université Québec à Montréal que lorsque cet entrainement physique était couplé à la consommation de citrulline chez des seniors obèses et sarcopéniques, il était encore plus efficace pour augmenter la force musculaire et la vitesse de marche (cliquer ici pour accéder à cette étude). Cette même équipe a analysé a posteriori ces résultats pour évaluer si la quantité quotidienne de protéines ingérée avait une incidence.

Méthodes : L’analyse a porté sur 73 patients d’une étude randomisée en double aveugle pour laquelle 98 patients de plus de 60 ans consentants ont été inclus au départ. Vingt cinq patients ont été exclus pour cette analyse et pour les raisons suivantes : non suivi du programme d’entrainement physique, recueil alimentaire manquant ou données avant/après traitement manquantes. Les patients étaient tous soumis pendant 3 mois à un entrainement physique (3 séances hebdomadaires de 30 min de vélo elliptique) et étaient répartis en 2 groupes : 40 ont reçu 10 grammes de citrulline (2 sticks de ProteoCIT) et 33 ont reçu un placebo. La présente analyse a porté sur des sous groupes : ceux qui consommaient moins de 1g/kg/j de protéines (PROT-CIT dans le groupe citrulline (n=19) et PROT-PLA dans le groupe placebo (n=14)) et ceux qui consommaient plus de 1 g/kg/j de protéines (PROT+CIT dans le groupe placebo (n=21) et PROT+PLA dans le groupe placebo (n=19)). Les résultats considérés étaient la composition corporelle, la force de préhension, la force des extenseurs du genou, et la puissance musculaire.

Résultats :

Tous les paramètres ont été améliorés pour tous les groupes entre le début et la fin de l’étude. A consommation de protéines égale, l’entrainement physique est plus efficace lorsqu’il est couplé à la citrulline pour diminuer la masse grasse gynoïde et pour augmenter la force des extenseurs du genou, que lorsqu’il est associé à un placebo.

Chez les patients suivant l’entrainement physique couplé à la citrulline, ceux qui consommaient moins de 1 g/kg/j de protéines avaient une meilleure force de préhension, plus de muscles dans les jambes et moins de graisse que ceux consommant plus de 1 g/kg/j de protéines.

Conclusion : Les auteurs de cette étude concluent que l’association de l’entrainement physique et de la consommation de citrulline est une bonne stratégie pour augmenter la force et la fonction musculaires chez les seniors sédentaires ou les obèses sarcopéniques et ceci est d’autant plus intéressant pour les patients consommant moins de 1 g/kg/j de protéines.

 

Publication scientifique: Buckinx et al. Initial Dietary Protein Intake Influence Muscle Function Adaptations in Older Men and Women Following High-Intensity Interval Training Combined with Citrulline. Nutrients. 2019 : 22;11(7).

Autres études sur la citrulline

 

ProteoCIT, pour les besoins nutritionnels en cas de sarcopénie ou de dénutrition, notamment chez les personnes âgées fragiles.

» ProteoCIT