Dernière mise à jour le 13 août 2015 par Dr Cécile Loï

L’association DMLA organise les 8èmes Journées Nationales d’Information et de Dépistage de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA). Du 23 juin au 27 juin 2014, des ophtalmologues et des services hospitaliers proposent des créneaux horaires afin d’informer et dépister la DMLA.

La DMLA est une maladie dégénérative qui affecte le centre de la rétine appelé macula et se traduit par une perte de la vision centrale. La macula ne représente que 2 à 3 % de la rétine, mais elle transmet 90 % de l’information visuelle au cerveau. En France, chez les personnes âgées de plus de 50 ans, la DMLA est la première cause de mal-voyance. Chez les personnes de plus de 75 ans et de plus de 80 ans, 25 à 50 % seraient concernées par une DMLA.

Il est important de savoir repérer les premiers symptômes de la DMLA car plus elle est dépistée précocement, plus on peut ralentir son évolution. En revanche, on ne sait pas la guérir. Les premiers signes se manifestent par :

• La nécessité d’augmenter la puissance d’éclairage pour lire

• La difficulté pour percevoir les détails et les contrastes

• La déformation et le gondolement des lignes droites

• L’apparition d’une tâche plus ou moins foncée qui ampute la vision au centre du champ visuel

Ces signes d’alerte doivent impérativement amener à consulter en urgence un ophtalmologiste. Dès 50 à 55 ans, une consultation annuelle est fortement recommandée.

Le risque de contracter cette maladie est multiplié par trois à six pour les gros fumeurs. L’obésité semble également représenter un facteur de risque tout comme la sédentarité et un déséquilibre alimentaire (et notamment une alimentation pauvre en antioxydants). En revanche, on ne peut pas agir sur la première cause de la DMLA, à savoir le vieillissement.

« Alors n’attendez pas de la voir pour vous faire dépister ! « 

Source: les 8èmes Journées Nationales d’Information et de Dépistage de la Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge- 23 juin au 27 juin 2014